Tailler et soigner les fruitiers
Tailler et soigner les fruitiers

Les tailles

À la plantation :

Plants à racines nues :

L’extrémité des racines est rafraîchie par une coupe bien nette, en biseau avec un sécateur. Ne touchez pas aux branches des arbres aux formes régulières. La ramure des arbres tiges et 1/2 tiges peut être raccourcie de moitié et surtout bien équilibrée.

Plants en conteneur :

Harmonisez si besoin la longueur des rameaux latéraux.

 

Pour favoriser la fructification :

Les tailles réalisées annuellement durant la période de repos végétatif concernent les formes architecturées et palissées des pommiers et des poiriers, ainsi que les petits fruits. Pour les pêchers palissés, une taille au moment de la floraison est nécessaire pour éliminer le bois mort et limiter à 3 ou 4 le nombre de fleurs par rameau.

 

Identifiez les organes végétatifs et les bois à tailler :

Les organes fertiles à conserver :

Le dard, simple ou ridé, peut évoluer en fleur ou en pousse à bois selon la quantité de sève qu’il reçoit. Ne taillez jamais au-dessus d’un dard seul. Le bouton à fleurs, appelé lambourde quand il est porté par un pédoncule ridé, donne des fleurs, qui évolueront en fruits après la fécondation. La brindille couronnée est une petite pousse portant un bouton à fleur terminal. On la rencontre sur les arbres peu vigoureux. Il ne faut pas la tailler.

 

Les bois à tailler :

Le rameau à bois (plus de 20 cm) ou la brindille à bois (moins de 20 cm) portent des petits yeux qui peuvent évoluer en dards. L’oeil à bois terminal évolue toujours en pousse feuillée, car c’est lui qui reçoit le plus de sève. La bourse est un amas spongieux, à l’emplacement de l’ancienne fructification. Elle peut porter des dards. On la “rafraîchit” à son extrémité.

 

La taille d’hiver :

Les pousses à bois (portant seulement des yeux à bois) sont taillées au-dessus du 3e oeil, compté à partir du point de naissance du rameau. Afin de ne pas épuiser les arbres, ne conservez qu’un seul bouton à fleurs par coursonne (la partie courte laissée sur l’arbre après la taille).

 

La taille d’été :

Elle s’impose uniquement sur les arbres touffus et vigoureux. Supprimez les pousses en surnombre et raccourcissez les autres au-dessus de  la 4e ou de la 5e feuille. Éliminez aussi toutes les pousses feuillées qui accompagnent des fruits.