Vous êtes ici
Bien entretenir son sol
Bien entretenir son sol

Les engrais

Les engrais naturels.

Les engrais naturels sont à base de matières naturelles d’origine végétale (plantes, écorces, déchets végétaux, algues...) ou animale (sang, os, corne, arêtes de pois- son...). Avant d’alimenter les plantes, ils doivent être transformés par les micro-organismes du sol en éléments solubles qui seront dissous dans l’eau du sol. Les racines des plantes viendront ensuite les puiser en fonction de leurs besoins.

Parmi les engrais naturels simples, la corne torréfiée (finement broyée avant d’être torréfiée) fournit uniquement de l’azote. Elle s’utilise au printemps et en automne, dans les massifs de fleurs et au potager. La corne broyée a une action plus progressive qui convient aux arbustes et aux arbres. Le sang desséché apporte rapidement de l’azote aux plantes. Il s’emploie au printemps. La potasse organique d’origine végétale favorise la floraison et la fructification et augmente la résistance à la sécheresse et aux maladies. Le phosphate naturel, d’origine minérale, influence l’enracinement et la floraison tout en stimulant la résistance au froid, aux maladies et aux insectes. La poudre d’os d’origine marine, à base d’arêtes de poisson, apporte azote et phosphore. Elle stimule la vie du sol.

Dans les engrais complets, les matières premières sont entièrement naturelles. L’azote provient le plus souvent de farines de plumes de volailles tandis que la potasse est fournie par des vinasses de betteraves et le phosphore est issu de phosphates naturels. Ils sont enrichis avec des algues marines pour stimuler les défenses naturelles de la plante. Ils s’emploient comme des engrais classiques. Le guano, à base de fientes d’oiseaux déshydratées naturellement par le soleil, est riche en azote. Il a une action rapide et stimulante sur toutes les plantes du jardin.

Le rôle des engrais verts.

Leur rôle est d’enrichir et d’améliorer le sol par incorporation de plantes poussées sur place. Ces végétaux seront allés chercher dans les profondeurs du sol et dans l’atmosphère des éléments qui seront utiles pour l’alimentation des cultures suivantes. Cet engrais vert a, en plus, un rôle de protection du sol contre les effets néfastes de la pluie, qui entraîne des éléments vers la nappe phréatique, et du vent qui dessèche la terre et emporte des poussières. Et ses racines ameublissent le sol en profondeur! Après un travail superficiel, les plantes sont semées à la volée. Ces plantes sont enfouies à la fin de l’hiver, par bêchage classique ou par bêchage sans retournement. Si les plantes sont bien développées, broyez-les à la tondeuse avant de les enfouir. Ensuite, mieux vaut planter des végétaux (fleurs ou légumes) que de semer. Parmi les plantes utilisables en engrais vert, vous avez le choix entre le seigle, la moutarde, la phacélie, le trèfle incarnat, l’épinard, la luzerne, le sainfoin.

Fermer
Les magasins les plus proches de chez vous :
Ou, consulter la carte des magasins :