Vous êtes ici
Tout savoir sur les poules
Tout savoir sur les poules

Avant l'éclosion

La suite logique de votre élevage est d’avoir vos propres poussins. cette étape doit être réalisée en respectant quelques règles simples, qui offrent, en plus, plaisir et satisfaction à toute la famille.

 

Combien de femelles pour un mâle ?

 On compte un coq pour 6 ou 7 poules pour les races légères (comme les naines) et un pour 4 ou 5 poules pour les races plus lourdes. Il est possible également de mettre plusieurs coqs ensemble : par exemple 3 coqs et 12 à 15 poules. Cette méthode réussit bien ; en général, ils ne se battent pas à condition d’avoir été élevés ensemble.

Faire naître des poussins

Les premières poules commencent à pondre vers l’âge de 5 ou 6 mois selon leur prédisposition génétique et leur environnement. L’œuf ne peut être fécondé que s’il y a présence d’un coq. Il est conseillé pour obtenir un bon résultat de fécondation d’avoir un bon cheptel : 1 coq pour 4 à 8 poules selon les races. La technique de reproduction consiste alors à ce que le coq monte sur la poule et ouvre son cloaque pour que le spermatozoïde entre dans le corps de la poule.

Si vous désirez produire vos poussins vous-même, vous pouvez opter pour deux méthodes d’incubation :

 • L’incubation naturelle : Au printemps, laissez vos poules pondre sans ramasser les œufs. Elles devraient se mettre à couver. Pour vérifier leurs pré-dispositions, remplacez dans un premier temps les œufs par des œufs factices (en plâtre, en plastique, pondus par d’autres poules, issus du commerce). Quand elles se mettent à couver, remplacez-les par les bons œufs à couver. Veillez à respecter le calme et la tranquillité des poules. Faites attention à ce qu’elles soient seules chacune dans leur nid. Ne les manipulez pas trop ou de préférence de nuit pour ne pas trop les déranger.

 • L’incubation artificielle : La poule couveuse est remplacée par une source de chaleur artificielle, une couveuse artificielle, généralement électrique. Vous trouverez dans nos magasins Point Vert et Magasin Vert différents modèles : statique ou dynamique. Une couveuse statique ne dis- pose pas de ventilateur brassant l’air. La température, attestée par un thermomètre, doit être de 38,5°C au niveau supérieur des œufs sans que le thermomètre ne les touche. Une couveuse dynamique possède un ventilateur qui permet d’uniformiser la température à l’intérieur qui doit être de 37,7°C quelque soit l’en- droit de la couveuse.

 Installez la couveuse dans une pièce tempérée, sans courants d’air. Mettez-la en marche 24 heures avant d’y mettre les œufs pour vous assurer que tout fonctionne bien. Posez les œufs à plat. Pour que l’incubation se fasse dans de bonnes conditions, respectez la température, l’humidité, le retournement des œufs et l’aération. Augmentez l’humidité et l’aération au fur et à mesure de l’incubation. Retournez les œufs deux fois par jour (matin et soir) afin d’éviter que l’embryon ne colle à la coquille.

 A côté de ces couveuses manuelles, il existe aussi des couveuses automatiques qui vous dispensent de toutes ces opérations. A vous de voir si la taille de votre élevage nécessite cet investissement.

Qu’est-ce que le mirage ?

 Afin d’éliminer les œufs non viables, vous devez réaliser un mirage vers le 7e jour d’incubation et un autre au 18e jour. Pour cette opération délicate, munissez-vous d’un « mire-œufs » afin de surveiller l’évolution de l’incubation. ce « mire-œufs » consiste en une lampe dont la lumière traverse l’œuf et permet de « voir » l’intérieur de cet œuf. au mirage du 7e jour, éliminez les œufs non fécondés et au 20e jour, les œufs dont l’embryon est mort. Passez cette date, ne retournez plus les œufs. Attendez l’éclosion.

Le saviez-vous : la couleur de la coquille de l’œuf dépend de la race de la poule

 Tous les œufs n’ont pas la même couleur. en général, nous connaissons ceux brun crème mais il en existe quantité d’autres selon les races des poules qui les pondent : coquille blanche, rose, extra roux, brune, bleu-vert... cela ne présage en rien de la qualité de l’œuf.

Le saviez-vous : même sans coq, la poule pond !

 Avec ou sans coq, l’ovulation se produit naturellement puis déclenche l’envie de couver au printemps, en général après la ponte de deux douzaines d’œuf. La ponte est quotidienne au printemps, moins fréquente en été à cause de la chaleur et pendant l’hiver à cause du froid et de l’humidité. seul inconvénient de l’absence de coq : les œufs sont alors stériles, ils ne donneront pas de poussins, mais ils sont consommables. Leur qualité dépend principalement de ce que la poule mange.

 

 

Fermer
Les magasins les plus proches de chez vous :
Ou, consulter la carte des magasins :