Vous êtes ici
L'essentiel sur les lapins
L'essentiel sur les lapins

Les nourrir

Quelle alimentation leur préférer ? Les lapins ont un solide appétit mais il convient surtout de leur fournir une alimentation qui comble tous leurs besoins en cellulose (pour l’aider à bien digérer), en protéines, en matières grasses, en sels minéraux et en vitamines.

Privilégier les aliments frais.

Donnez-leur une alimentation à base de plantes et d’herbes fraîches, de tubercules, de matières sèches (foin, paille) et de céréales sous forme de grains ou de farines. Privilégiez l’avoine, l’orge, la luzerne, le trèfle. Pour les légumes, distribuez de la carotte, du panais, du topinambour, de la pomme de terre, du chou... Les plantes aromatiques telles que thym, le cerfeuil et le pissenlit sont très appréciées. Attention toutefois aux plantes sauvages et toxiques si vous ne possédez que des connaissances vagues en botanique. Sont très dangereuses : l’aconit, les mourons rouge et bleu, les anémones, la belladone, la ciguë, l’hellébore, les euphorbes, l’oseille, la renoncule, le millepertuis, le bouton d’or, le buis, la jusquiame et la morelle... Toutes ces plantes risquent d’entraîner des vomissements, des diarrhées, et même la mort. Si vous le souhaitez, vous pouvez envisager de cultiver vos propres herbes dans votre jardin. Distribuez de petites rations deux à trois fois par jour. Ne donnez pas les aliments verts tels que vous les avez cueillis. Nettoyez-les bien, ôtez la terre et les feuilles abîmées. Ces aliments doivent être absolument très secs. Humides, ils peuvent fermenter et devenir impropre à la consommation.

Opter pour les aliments préparés.

Dans nos magasins Point Vert et Magasin Vert, vous trouverez des aliments complets qui préviendront les risques de troubles digestifs liés aux aliments frais et stimuleront la croissance de vos lapins. Ces aliments se présentent sous forme de granulés durs. Ils contiennent un mélange soigneusement étudié et dosé de différents composants riches en énergie et d’autres en cellulose. Ils sont pratiques à utiliser et d’une qualité énergétique fiable.

Pendant les périodes d’engraissement et d’allaitement, nourrissez vos animaux à volonté. En dehors de ces périodes, pratiquez le rationnement des animaux pour éviter une trop forte prise de poids. Suivez les quantités préconisées par le fabricant en fonction du format des races élevées. Donnez une distribution de nourriture une fois par jour, toujours à heures régulières et en quantités égales.

Distribuez l’eau en quantité.

Le lapin boit beaucoup d’autant qu’il est nourri avec un aliment complet déshydraté en granulés. Un lapin avale un volume d’eau qui correspond au double de celui de sa ration d’aliment sec. Cela représente environ 90 ml d’eau par kg et par jour pour un jeune en pleine croissance ou pour une femelle gestante. Les lapines en lactation, ont des besoins accrus qui peuvent atteindre 200 à 250 ml par kg et par jour. Renouvelez l’eau fréquemment pour qu’elle soit toujours propre et claire.

Le saviez-vous : le lapin mange ses crottes.

En effet, la caecothrophie est pratiquée par tous les lagomorphes (lapins, lièvres). Ils ingèrent un des deux types d’excrément (du contenu digestif peu modifié) et à rejeter systématiquement l’autre type (déjections vraies). cela leur fournit un complément de vitamines B et de protéines bactériennes de bonne qualité qui lui permet de mieux digérer. cela ne doit en aucun cas vous alarmer.

À quel âge le passer à la casserole ?

Il est possible de tuer un lapin vers l’âge de six, sept mois. Il convient de procéder rapidement et efficacement pour que l’animal ne souffre pas. si vous avez un peu d’appréhension, demandez conseil à un éleveur près de chez vous.

Nos magasins

Trouver le magasin
le plus proche
de chez vous

Aujourd'hui le 25/04/2018
Lever : 06:42
Coucher : 20:57
25
Calendrier lunaire
Lune descendante
Jour Fruit
Fermer
Les magasins les plus proches de chez vous :
Ou, consulter la carte des magasins :