Vous êtes ici
Les chiens & chats
Les chiens & chats

Voyager avec son animal

Comment habituer un chien ou un chat à voyager en voiture.

Être sage en voiture n’a rien de naturel pour un animal. Un bon apprentissage commencé dès son plus jeune âge est indispensable. Habituez-le le plus tôt possible à voyager en voiture en vue des différents déplacements que vous serez amenés à faire ensemble : visite chez le vétérinaire, promenades, voyages... Familiarisez-le très tôt (deux mois) en le mettant dans la voiture à l’arrêt, moteur éteint, puis moteur en marche.

Emmenez-le ensuite pour de courts et fréquents trajets en terminant toujours par une petite promenade.

Ne le laissez pas vagabonder dans la voiture. Ne le laissez pas sauter sur les sièges ou sur vos genoux. Apprenez-lui à se coucher calmement au pied du passager avant ou arrière, jamais sur les fauteuils. Il pourrait être projeté dans le pare-brise en cas de freinage brutal.

Placez-le dans sa cage de transport, un lieu rassurant pour lui. Il s’y sentira en sécurité et cela limitera les déplacements dangereux à l’intérieur du véhicule. Au bout d’un moment, votre compagnon se détendra et finira par s’endormir bercé par le rythme de la voiture.

Pour un chien, demandez-lui de rester assis avant de monter en voiture. Ne le laissez pas se précipiter et grimper dans la voiture dès que vous ouvrez la portière. Habituez-le aussi à ne pas sauter quand vous déchargez  la voiture. Il doit rester sagement assis à vous attendre.

Pour que le voyage se passe bien…

Voyagez aux heures les moins chaudes de la journée pour éviter le coup de chaleur, à moins bien sûr de posséder une voiture climatisée. Pendant le trajet, vous pouvez rafraîchir et hydrater votre compagnon avec un brumisateur. Faites boire votre animal souvent : de l’eau fraîche mais surtout pas glacée. Organisez des pauses régulières pour lui permettre de se dégourdir les pattes et lui laisser faire ses besoins.

Quel que soit le moyen de transport que vous choisirez, votre chat devra être placé dans un panier. S’il souffre du mal des transports, un tranquillisant peut lui être prescrit par votre vétérinaire. Il existe également un spray « antistress » à vaporiser dans la cage de transport pour voyager en toute sérénité. Renseignez-vous.

En avion, train et bateau, votre animal doit posséder son propre titre de transport. Renseignez-vous auprès d’une agence de voyages ou de votre compagnie aérienne. En train, un chien ou un chat n’excédant pas 6 kilos peuvent être transportés dans un sac ou une cage. Au-delà de ce poids, les chiens doivent être tenus en laisse et muselés.

Si votre trajet dure moins d’une journée, ne nourrissez pas votre animal avant de partir. Attendez d’être arrivé sur votre lieu de vacances. Durant les vacances, ne changez pas ses habitudes alimentaires.

Partir à L’étranger.

Si vous partez à l’étranger, informez-vous auprès des consulats et des ambassades sur les formalités douanières en vigueur : certificat de bonne santé, interdiction de séjour des chiens et des chats sur le territoire, durée de la quarantaine... Depuis juillet 2004, chiens, chats et même rongeurs peuvent circuler en toute liberté avec leur maître au sein de l’Union Européenne. Seule condition sine qua non : posséder un « passeport  pour animal de compagnie » délivré par un vétérinaire. Ce passeport aux couleurs de l’Europe, un fond bleu assorti d’étoiles jaunes, s’apparente à un carnet de santé. Y seront indiqués la vaccination antirabique de votre animal et le numéro de son tatouage ou de sa puce électronique.

Bon voyage !

Fermer
Les magasins les plus proches de chez vous :
Ou, consulter la carte des magasins :