Vous êtes ici
Bien connaître son jardin
Bien connaître son jardin

Eléments de bases

Le climat.

Chaque région présente un climat qui lui est propre. Les températures de l’hiver sont aussi importantes que celles de l’été. La quantité de pluie et sa répartition sur l’année conditionnent aussi la composition végétale du jardin. Beaucoup de plantes sont très sensibles à des froids intenses ; pensez à les protéger sérieusement ou à les faire hiberner dans une serre ou une véranda. D’autres ne supportent pas la sécheresse de l’été.

L’exposition.

Le froid arrive surtout de l’Est et du Nord, amené par les vents soufflant des régions polaires. La pluie a tendance à venir de l’Ouest ou du Sud-Ouest. La chaleur est pratiquement toujours localisée au Sud, remontant sur la moitié Nord au gré des anticyclones et des dépressions atmosphériques ! Les tempêtes prennent naissance le plus fréquemment sur la façade atlantique, apportant vents forts et pluies battantes. La direction des vents dominants est donnée par la forme des arbres isolés dans votre environnement direct ou par la disposition des fenêtres sur les maisons les plus anciennes. Bien connaître l’orientation de son jardin est donc déterminant dans le choix des cultures et dans la mise en place des plantes.

La topographie.

Tous les jardins ne sont pas plats! Et à moins d’engager de lourds travaux de terrassement, il faut s’adapter à la topographie existante. Dans les terrains trop en pente, l’installation d’un jardin doit parfois s’accompagner de la création de terrasses pour cultiver plus facilement les végétaux et mieux en profiter. Des arbres déjà installés, un cabanon de jardin, un puits, un ruisseau, une terrasse, une allée carrossable... sont autant d’obstacles déjà présents dans le jardin. A moins de vouloir tout remettre en cause, il faut en mesurer l’impact sur l’ensoleillement ou sur la retenue de l’eau afin de choisir les plantes les plus adaptées à cette situation.

La luminosité.

Pour vivre et se développer, les plantes ont besoin de lumière. Mais leur besoin diffère d’une espèce à l’autre. Certaines poussent mieux à l’ombre. D’autres n’aiment que le plein soleil. Respectez ces contraintes et répartissez vos plantes en fonction des différentes expositions disponibles dans votre jardin. Pour bien les identifier, faites-en le tour le matin, à midi et en fin d’après-midi. Répertoriez ensuite les zones d’ombre et de lumière sur un plan. Tenez compte aussi de la croissance des arbres au fil des années à venir quand vous installerez des jeunes sujets !

Les zones humides et/ou sèches.

Les creux de terrains constituent des zones fraîches. En bas des pentes, la terre est souvent plus humide qu’ailleurs car l’eau de pluie y ruisselle et s’y accumule, pour peu que le sol soit très argileux. Par contre, les hauts de pente et les sommets des talus sont plus secs que les autres parties du jardin.

Fermer
Les magasins les plus proches de chez vous :
Ou, consulter la carte des magasins :