Prendre soin de son chat

Prendre soin de son chat

Le chat passe de longs moments à faire sa toilette. Il se lèche consciencieusement le corps en insistant bien à certains endroits. Il mouille sa patte avec de la salive et se nettoie délicatement la tête. Il cherche même à atteindre derrière les oreilles. Avec ses dents, il peut s’arrêter sur une touffe de poils emmêlés. Il se nettoie aussi les espaces situés entre les doigts. Si votre chat arrêtait de faire sa toilette, il faudrait vous inquiéter. C’est un symptôme qui doit être signalé au vétérinaire. 

Entre nous
« Brossez régulièrement votre chat sachant que la fréquence dépend de la longueur du poil. Pour les poils courts, brossez-le une à deux fois par semaine avec un peigne à dents fines et une brosse en caoutchouc ou en poils naturels. Pour un poil long, démêler ses noeuds quotidiennement avec un peigne à dents est indispensable. Lorsque vous le brossez, regardez-le sous toutes les coutures et si quelque chose vous semble anormal, consultez votre vétérinaire. »

Baignez-le de temps en temps

La toilette du chat ne suffit pas à son entretien. Certaines taches ne peuvent être ôtées qu’avec un bain. L’eau n’est pas nuisible pour son poil. Habituez votre chat dès son plus jeune âge. Placez-le dans une baignoire ou un lavabo. Faites-vous aider pour vous passer les produits. Mouillez le poil dessus et dessous sans oublier la tête. Appliquez le shampooing et faites mousser. Ne frottez pas au risque de former les noeuds. Rincez abondamment. Vous pouvez utiliser un démêlant qui gaine le poil. Enfin, épongez au maximum à l’aide d’une ou plusieurs serviettes. Vous pouvez aussi le nettoyer régulièrement avec des lingettes adaptées.

Entre nous
« Le marquage du erritoire à l’urine est une pratique réalisée par les mâles non castrés et les femelles, au moment des chaleurs essentiellement. Les odeurs dégagées sont très désagréables et il existe des produits qui limitent cette pratique. N’hésitez pas à demander conseil en magasin ! »

 

Appliquez-lui un antiparasitaire

Un signe doit vous alerter : la présence de petits grains noirs - les excréments des puces - facilement repérables lorsque vous écartez la fourrure près de la queue et au niveau du cou.

Si vous n’apercevez rien, votre animal ne présente pas de puces mais pour continuer à le protéger, vous pouvez appliquer un insectifuge en prévention. Par contre, si vous découvrez des petits points noirs dans le pelage, il faut traiter votre chat avec un insecticide. Colliers, shampooings, poudres, sprays, mousses : les produits antiparasitaires ne manquent pas.

Selon le degré de docilité de votre chat, choisissez celui qui présente le moins de contraintes d’utilisation. Parallèlement, n’oubliez pas de traiter l’environnement du chat (panier, tapis, couverture…) à l’aide de produits complémentaires.

On a trop souvent tendance à se concentrer sur le chat en négligeant les lieux où continuent de se reproduire les puces notamment. Avant d’appliquer un produit, n’oubliez jamais de lire très attentivement la notice indiquant d’éventuelles contre-indications. Respectez aussi le dosage indiqué.

 

Coupe des griffes : mode d’emploi

L’entretien des griffes est un acte indispensable, et parfaitement indolore pour tous les chats vivant en appartement. 

Les chats qui ont accès à un jardin choisissent un arbre pour se limer les griffes. En revanche, ceux qui vivent à l’intérieur ont besoin d’un dérivatif et « se vengeront » sur les meubles ! Pour limiter les dégâts, habituez-le à une coupe régulière de ses griffes.

Posez l’animal sur une table. La première fois, faites-vous aider par une autre personne qui le maintiendra doucement. Pendant ce temps, concentrez-vous sur les griffes à couper. Une fois habitué, vous pourrez  réaliser l’opération sans aide.

Faites ressortir les griffes en saisissant l’extrémité de la patte. Pressez délicatement la dernière phalange de la griffe à couper, entre vos deux doigts. À l’aide d’un coupegriffe spécifique, coupez la partie translucide de l’ongle.

Attention à ne pas toucher la partie rose. Vous pourriez provoquer un petit saignement et faire mal à votre chat. Si c’est le cas, appliquez un coton imbibé avec de l’eau oxygénée à 10 %, jusqu’à l’arrêt du saignement.

Répétez l’opération pour les dix ongles des pattes avant. Ne coupez les ongles des pattes arrière que s’ils sont trop longs. Renouvelez la coupe en moyenne toutes les 3-4 semaines. Si votre chat ne se laissait pas faire, demandez à votre vétérinaire de vous montrer et de vous aider.

Sachez toutefois que couper ses griffes n’enlèvera pas à votre chat son besoin de griffer. Offrez-lui donc un griffoir, un paillasson ou mieux un arbre à chat pour qu’il puisse continuer de se défouler.

 

Surveillez ses dents

Un chat en pleine forme a des dents bien blanches. Même si les vraies caries sont rares chez les chats, des pâtes, des gels dentaires et des brosses à dents conçus pour les chats existent. Une hygiène régulière permet d’espacer les séances de détartrage qui ont lieu chez le vétérinaire grâce à un appareil à ultrasons tous les ans voire tous les deux ans.