Vous êtes ici
Faire son compost pour recycler ses déchets verts

Faire son compost pour recycler ses déchets verts

Le jardin produit beaucoup de déchets: tailles, tontes, fleurs fanées, feuilles mortes, mauvaises herbes... Impossible de les mettre à la poubelle car les collectivités locales rechignent de plus en plus à collecter les déchets verts. Plutôt que de les porter à la déchetterie, mieux vaut les recycler sur place, dans le jardin. Le compost ainsi fabriqué enrichira la terre du jardin, rapportant au sol les éléments que les plantes avaient prélevés. La boucle est alors bouclée !

Choisir un composteur.

Vous pouvez créer vous-même votre composteur. Plantez 4 gros piquets et entourez-les avec un grillage à petite maille. Il vous suffira alors d’y déposer votre chargement que vous protégerez du soleil et de la pluie en le recouvrant d’une moquette. Les bons bricoleurs pourront utiliser des planches de bois qu’ils traiteront avec du sulfate de cuivre afin de les protéger.

Parmi les modèles du commerce, ceux qui s’ouvrent totale- ment sur une face sont plus pratiques. L’accès au com- post est plus aisé, tant pour retourner les déchets que pour le vider. Pour obtenir un compostage efficace, un volume de 300 à 400 litres est un minimum. Il correspond aux besoins d’un jardin de 100 à 200 m2. Les modèles de 600 à 800 litres conviennent aux jardins de 300 à 500 m2. Sachez que plus le volume est important, mieux se font les opérations de compostage.

Pratiquer le compostage.

C’est un processus de transformation naturel dû à des micro-organismes. Au bout de quelques semaines à plu- sieurs mois, en fonction de la température extérieure, le compost finit par se stabiliser. La chaleur dégagée ainsi que la composition du milieu éliminent la plupart des agents pathogènes. Les graines de mauvaises herbes ne résistent pas à cette décomposition, à condition que la température soit suffisante. Ce recyclage passe par l’emploi de composteurs individuels. Les parois sont ajourées pour laisser l’air circuler librement entre les déchets. C’est l’oxygène qui va activer les bactéries responsables de la décomposition des déchets végétaux. Plus elles seront « ventilées », plus vite elles travailleront ! Enfin, un couvercle évite le dessèchement dû au soleil ainsi que le détrempage par la pluie qui peut entraîner un lessivage des éléments nutritifs.

Gérer un composteur.

Tous les déchets du jardin sont recyclables dans un composteur. Evitez toutefois les déchets végétaux atteints de maladies, les fruits et les légumes malades ainsi que les noyaux, vous pourrez aller déposer tous ces végétaux dans une déchetterie. Proscrivez également toutes les mauvaises herbes montées à graines ou sur le point d’arriver à ce stade. Bannissez les feuilles épaisses de platane, de noyer ainsi que celles des rosiers, pruniers, pêchers, pommiers, poiriers.

Ecartez les aiguilles et les écorces de pin ainsi que les pieds de tomates, souvent porteurs de maladies. Tous les déchets de cuisine d’origine végétale se recyclent également. Mettez-y aussi les coquilles d’œufs, les filtres à café et le thé. Mais évitez tout déchet d’origine animale qui provoque des odeurs nauséabondes.

Remplissez votre composteur par couche d’une dizaine de centimètres d’épaisseur au maximum. Démarrez toujours par une couche de branchages coupés pour créer une zone aérée. Alternez des déchets riches en azote, comme les déchets de légumes, les tontes de gazon, les fruits abîmés..., avec des déchets riches en carbone ou secs, comme la paille, les feuilles sèches, la sciure et les copeaux de bois naturels, les orties.

Que faire des tontes ?

Volumineuses en pleine période de croissance de la pelouse, les tontes sont riches en eau. Plutôt que de les jeter, utilisez-les comme paillage après les avoir laissées sécher au soleil deux ou trois jours. Etalez alors une couche de 5 à 10 cm au pied des plantes pour éviter les pertes d’eau. Vous pouvez aussi les mettre au composteur après cette période de séchage. Evitez de faire de gros apports d’un coup afin qu’elles ne s’agglomèrent pas pour former une voûte à l’intérieur du composteur.

 

Fermer
Les magasins les plus proches de chez vous :
Ou, consulter la carte des magasins :